SaPa, ville de montagne à voir rapidement !

sapa mountain

Suite à notre excursion à Cat Bà, nous avons fait une halte de deux jours dans l’horrible ville d’Hanoi avant de nous diriger vers SaPa.

SaPa, au cœur des montagnes

SaPa est une ville culminant à 1500 m d’altitude. A l’origine petit village de montagnards, elle est devenue sous l’influence des français un lieu de villégiature prisé.
Si aujourd’hui les français ne sont plus là, SaPa n’en n’est pas moins resté une petite ville touristique qui n’a pas (encore) perdu tout son charme sous le poids du tourisme.

sapa mountains

sapa mountains

Ne nous voilons pas la face : ceux qui pensent encore que SaPa est un petit village de montagne authentique seront déçus. La ville (quasi toute entière) est dédiée au tourisme. Que ce soit au niveau prix, ou le fait que pour la première fois nous croisons des vietnamiens parlant anglais, ou encore toutes ces boutiques de trekking.

Cependant, elle ne démérite pas son statut. L’emplacement de cette ville est juste parfait, la vue offerte en rendra béa plus d’un. Les vallées qui se dessinent sous nos yeux sont taillées par des rizières aux courbes hypnotisantes.
Les variations de lumières à l’intérieur de la vallée semblent avoir plus d’impact que n’importe où ailleurs tellement les couleurs jaillissent de toute part.

sapa river

Qu’y faire ?

C’est donc une région de trekking, balade, cascade, découverte.
Nous avions réservés une demi-journée de trekking : départ à 8h pour rejoindre le village de Cat Cat qui donne une vue imprenable sur la vallée. Une fois au cœur, on traverse le petit village de Y Linh Ho peuplé de Hmong noirs. On peut les admirer coudre les habits traditionnels ou s’occuper des champs. Après un excellent repas (fort copieux) pris face à une vue qui laisse sans voir, on reprend notre petit chemin de terre qui traverse les champs pour nous rendre à la forêt de bambous à Gang Ta Chai. On pousse encore un peu, et on arrive à une chute d’eau bien rafraîchissante.

rice fields sapa

trek moutain sapa

bamboo forest

bamboo forest

sapa waterfall

waterfall sapa

Puis finalement on rentre. Tout ça a duré 6h environ. Pour ce trek, nous sommes passé par notre guesthouse qui nous l’a facturé environ 12€/pers. Est compris le repas du midi.

Où rester ?

Comme expliqué précédemment, il a de très nombreuses guesthouse et hôtel dans le coin. Du plus chic au plus accessible pour les petits budgets, ce qui était notre cas.
Nous étions un petit peu éloigné du centre mais entouré de travaux, donc pour le calme c’était loupé. Mais ceci dit, je n’aurais changé d’hôtel pour rien au monde : déjà la chambre était très correct, le petit-déjeuner compris, mais surtout, SURTOUT, une vue incroyable ! Un petit balcon donnant une vue entièrement dégagée sur la vallée, absolument fascinant. Ça ne va pas le rester longtemps car ils sont en train de construire un hôtel en face, mais bon…

sapa stunning view moutain
Malgré la brume c’est splendide.

C’était le Sapa Stunning View 2 Hotel, nous y sommes resté 3 nuits et avons payé 11€/nuit.

Conseils

  • Comme c’est touristique, se nourrir revient plus cher. Pour faire baisser la facture, rabattez-vous sur les banh-mi (demandez toujours le prix avant s’il n’est pas affiché). Ou sinon remontez au nord de la ville, vers le marché, vous pourrez y faire des affaires.
  • Sapa Stunning View 2 Hotel – 28 Muong Hoa, Sa Pa, Vietnam – 11€/nuit.
  • Pendant le trekking, vous allez être suivis par des femmes hmong qui vont vouloir sympathiser. Aussi gentilles soient-elles, si vous discutez avec elles, elles ne vous lâcheront plus et arrivés à leur village elles feront tout pour vous vendre des breloques. C’est donc mal vu de leur parler durant tout le trajet sans rien acheter à la fin.
  • Lâchez un petit billet à votre guide à la fin du trek si vous en êtes content, c’est correct.

Laisser un commentaire